notre avis sur le van aménagé Renault

notre avis sur le van aménagé Renault

Share on facebook
Share on twitter
Share on telegram
Share on pinterest
Share on email
Share on whatsapp

شهد هذا لاحقا

notre avis sur le van aménagé Renault

🛻🚗🚛 notre avis sur le van aménagé Renault
#notre #avis #sur #van #aménagé #Renault

notre avis sur le van aménagé Renault

Équipé comme un camping-car mais guère plus encombrant qu’un grand SUV, le van aménagé séduit de plus en plus d’acheteurs… et d’acteurs : après Volkswagen, Mercedes et Ford, Renault commercialise un Trafic SpaceNomad paré pour le tour du monde, ou presque. Expérience.

Publié le
Mis à jour le

Vous rêvez d’un camping-car en moins encombrant ? Voici le Renault Trafic SpaceNomad, un van aménagé à cinq places assises et quatre couchages.

Thomas Antoine/ACE Team


RENAULT Trafic SpaceNomad 2.0 Blue dCi 170ch Iconic EDC

  • – Moteur : Diesel
  • – Puissance: 170 ch
  • – Lancement : Juillet 2022
  • – A partir de 70 500 €
  • – Ni bonus ni malus

Minot, on envie les escargots et leur drôle de maison sur le dos. Une minutieuse psychanalyse expliquerait sans doute l’attirance des adultes envers les vans aménagés, sinon justifiée par les confinements successifs et l’envie de voyager autrement : en 2022, 44 % des Français seraient prêts à passer à la « van life » contre 36 % en 2021. Bien après Volkswagen et son icônique Combi, les constructeurs historiques s’y convertissent. Mercedes Marco Polo, Ford Transit Nugget et désormais Renault Trafic SpaceNomad, beaucoup s’engouffrent dans la brèche avec une rapidité toute contraire à celle de nos escargots précités.

Media Image

Image

Renault Trafic SpaceNomad

En Trafic SpaceNomad, le toit relevable et le auvent extérieur sont livrés de série.

Thomas Antoine/ACE Team

Renault n’est pas devenu aménageur de van en une nuit. Pour transformer son Trafic SpaceClass (une simple version à banquettes rabattables) en Trafic SpaceNomad (avec toit relevable, kitchenette et quatre couchages), le Losange fait confiance à Pilote, spécialiste français du van et du camping-car depuis soixante ans. « Les exigences du monde automobile sont au-dessus des exigences de l’univers du véhicule de loisirs. Pour répondre positivement à ce challenge proposé par Renault, nous nous sommes mis à la tâche depuis un peu plus de deux ans », explique un représentant de Pilote. Entre 2018 et 2022, l’usine située près d’Angers est passée d’une capacité de production de 200 véhicules par an à 200 véhicules… par mois. Une cadence qui ne permet pas de réduire (suffisamment) les délais de livraison.

Disponibilité et prix Trafic SpaceNomad

Si la transformation d’un Trafic classique en SpaceNomad réclame neuf jours de travail à Pilote (découpe et pose du toit relevable, isolation complète, installation du mobilier, des réservoirs et du nouveau câblage électrique), les délais dépendent surtout de l’usine Renault de Sandouville. Aujourd’hui, neuf mois s’écoulent entre la commande et la livraison d’un Trafic utilitaire. Pour profiter de son van aménagé pour l’été 2023, mieux vaut donc s’y prendre dès aujourd’hui ! Et réunir un beau budget dans l’intervalle, vu les tarifs affichés.

Le prix du Trafic SpaceNomad débute à 61 900 € avec le moteur Diesel 2.0 Blue dCi 150 à boîte mécanique. La boîte EDC6 à double embrayage réclame 2 200 € supplémentaires et la carrosserie allongée L2 (passant de 5,08 m à 5,48 m), encore 1 800 € de plus. La finition Équilibre offre l’essentiel (voir dotation détaillée en bas de l’article), mais il faut sélectionner le niveau Iconic, associée d’office au Blue dCi 170 EDC, pour jouir des pratiques panneaux solaires, de la caméra de recul, des radars de stationnement AV/AR, de la navigation GPS intégrée et d’une batterie d’aides à la conduite. Le prix grimpe alors à 70 500 € en carrosserie L1.

Si le tarif peut faire tousser, il est comparable à ceux de concurrents. Dans ses versions haut de gamme à transmission intégrale, un VW California peut ainsi dépasser les 90 000 € ! Rappelons aussi que la somme n’est alourdie d’aucun malus écologique, les vans aménagés mêlant couchages, coin cuisine, table amovible et espaces de rangement profitant du statut VASP (véhicule automoteur spécialisé), qui en est exonéré. Une aubaine pour ces modèles aux émissions de CO2 logiquement élevées : à 231 g/km un Trafic SpaceNomad aurait pu être soumis à 40 000 € d’écotaxe en 2022 ! De quoi créer quelques déséquilibres… Facturé 13 000 € de moins, un simple Trafic SpaceClass Blue dCi 150 EDC (à huit places mais sans le moindre aménagement) revient finalement au prix du SpaceNomad équivalent une fois incluse son écotaxe de 13 100 € !

À bord

Pour ce nouveau Trafic SpaceNomad, Pilote reconduit l’aménagement intérieur de la génération précédente (alors vendue uniquement chez Renault Suisse) et celle des rivaux Hanroad Trek5+ et Horizon Van 5 . La porte arrière coulissante droite s’ouvre sur un petit espace salon et fait face à une kitchenette tout équipée comprenant : plaque de cuisson à deux feux au gaz à allumage piézo, évier relié au réservoir d’eau propre de 60 l et frigo de 49 l muni d’un petit freezer. Pour dîner en famille, on pivote les deux sièges avant et l’on déplie la table amovible, dont le plateau est glissé sous le cache-bagages et le pied, dans le tiroir sous les places arrière.

Si la version vendue par Pilote laisse le choix entre une banquette fixe à deux places et une coulissante à trois places, Renault impose cette dernière… plutôt adaptée à trois enfants car le bloc cuisine empiète sur la largeur utile et rend les assises très étroites. Son glissement sert tantôt à agrandir le salon, tantôt à charger des vélos à l’arrière sans avoir à démonter une roue. Une opération hélas fastidieuse : le coulissement de l’ensemble réclame des biceps de culturiste, et l’absence de repères oblige à s’y prendre à plusieurs fois pour la verrouiller (sinon, gare au glissement intempestif lors d’un freinage !). À ne pas prévoir tous les jours donc.

L’espace arrière prend évidemment tout son sens lorsque le toit relevable se trouve en position haute. Les adultes tiennent debout, les enfants s’imaginent dans un séjour cathédrale, et tout le monde profite d’une meilleure luminosité grâce aux trois arcs de cercle translucides donnant sur l’extérieur. Pour en bénéficier, on enlève le cache en cuir au-dessus des sièges avant (fixé par un large Velcro dont le vieillissement pose question), on tourne les attaches d’un quart de tour, on déclipse les lacets de sécurité puis on pousse vers le haut, assez fort au début, avant que les vérins ne prennent le relais. Ils assistent aussi le relevage du lit supérieur.

Malgré un accès plus hasardeux (obligeant à escalader les sièges avant puis à se hisser en prenant appui sur les côtés), le couchage du haut est le plus agréable. On y apprécie le confort malgré la faible épaisseur du matelas (merci au sommier à picots), l’aération possible grâce aux moustiquaires intégrées et les détails cosy comme les lampes de chevet à guide de LED (à allumage séparé gauche/droite) et les réceptacles à smartphones situés près de prises de recharge USB-A. Comme souvent, les dimensions restent un peu justes pour les grands gaillards : 190 cm en longueur, mais seulement 120 cm en largeur.

Les moins souples préféreront dormir en bas en basculant l’assise de banquette puis le dossier, qui forment alors un couchage aux dimensions similaires (188 cm x 124 cm). Mieux vaut aussi prévoir un surmatelas, la fermeté des mousses du bas faisant s’imaginer sur un tatami… Par temps chaud ou froid, c’est enfin la meilleure place grâce à l’isolation efficace des parois en fibre de polyester et au chauffage stationnaire de 2 000 W commandable près de la porte coulissante. Les rideaux intégrés (sur les vitres arrière et latérales) et le cache souple arrimé à l’aide d’un bouton-pression (sur le pare-brise et les vitres avant) isolent correctement de la lumière du jour.

Côté autonomie électrique, Renault annonce 48 h grâce à la batterie additionnelle (rechargeable depuis la prise extérieure via un câble à la norme P17 « camping »). Elle atteint même 72 h grâce au petit panneau photovoltaïque installé sur le toit du niveau Iconic. Il faudra de toute manière repasser au camping de temps en temps, la simple douchette extérieure raccordée au réservoir d’eau froide ne permettant pas vraiment d’assurer une toilette digne de ce nom. Côté usage au quotidien, citons enfin la présence des 225 l de rangements et de la pratique tablette relevable à l’arrière qui, en journée, sépare les bagages des couettes et oreillers.

Au volant

L’installation à bord ravira les admirateurs de chauffeur routier. On domine la route sur une assise très haut perchée, son abaissement étant empêché par le système de pivotement des sièges. Le conducteur fait face à la planche de bord modernisée du dernier Trafic, dont la présentation et l’équipement rappellent les Renault non utilitaires. Elle intègre un écran tactile de 8 pouces à connexions Android Auto-Apple CarPlay, un ordinateur de bord « grand écran », ainsi que des commandes de clim’ rotatives. Malgré le gabarit imposant du véhicule (5,08 m de long et 2,28 m de large avec les rétros déployés), la conduite en ville profite de flancs droits et faciles à cerner, de commandes douces et, sur notre modèle d’essai, de l’indispensable boîte robotisée à double embrayage.

Notre Trafic SpaceNomad était ainsi mu par le diesel le plus puissant : le 2.0 dCi 170. Un moteur assez silencieux et au couple généreux (380 Nm dès 1 500 tr/min), dont les performances n’ont rien de décoiffant mais qui font s’imaginer au volant d’une berline classique à l’heure de s’insérer sur voie rapide, tenir les 130 km/h dans les longues rampes ou dépasser un camping-car « escargot » (encore lui !) sur route escarpée. Si la boîte EDC à six rapports s’adapte bien aux montées de col, elle reconnaît moins les descentes, qui obligent à reprendre le mode Manuel pour hâter le frein moteur et soulager les garnitures de freinage. Le choix d’autres modes de conduite (Eco ou Perfo) n’influe hélas pas sur la gestion de boîte, mais seulement sur la réactivité de l’accélérateur et l’assistance de direction.

Le confort de suspension achève de séduire, notamment à faible allure, où le poids important et les pneus à flancs hauts permettent de bien absorber les déformations. Si les 2,4 t à vide se ressentent logiquement sur voie sinueuse, la tenue de route efficace et le freinage rassurant ne rappellent en rien le monde utilitaire. Seule exception ? Le niveau sonore assez élevé à 130 km/h, surtout quand le toit relevable se décolle légèrement à haute vitesse (ou par vent de face) et laisse s’engouffrer l’air dans ses parois en caoutchouc. Une problème survenu à plusieurs reprises au cours des 1 500 km de notre essai, sans doute dû à un mauvais réglage de l’attache gauche du pavillon amovible.

Bilan de l’essai Trafic SpaceNomad

En faisant confiance à Pilote, spécialiste du camping-car et du van aménagé, Renault intègre à son catalogue un Trafic SpaceNomad qui n’a rien à envier aux références du marché : habitacle accueillant et astucieux, équipements embarqués sérieux et pertinents, toit relevable et couchages faciles à moduler. Le tout enrobé des qualités du dernier Trafic en matière de confort, de dotation de série et d’agrément de conduite. La mise de départ est salée mais, comme les autres vans aménagés, le SpaceNomad permet de belles économies lors des séjours en famille (couchages et cuisine intégrés, pas de surcoût au péage), peut compter sur une excellente valeur résiduelle et reste exempté d’écotaxe, le plaçant finalement au tarif d’un Trafic VP fortement malussé…

Media Image

Image

Date de sortie Trafic camping car

Le Trafic SpaceNomad est commandable dans le réseau Renault Pro+, qui compte 116 points de vente en France.

Thomas Antoine/ACE Team

Prix Trafic SpaceNomad

Équilibre Iconic
2.0 dCi 150 BVM 61 900 €
2.0 dCi 150 EDC 64 100 €
2.0 dCi 170 EDC 70 500 €

Prix Trafic Grand SpaceNomad

Équilibre Iconic
2.0 dCi 150 BVM 63 700 €
2.0 dCi 150 EDC 65 900 €
2.0 dCi 170 EDC 72 300 €

Equipement de série par finition

Finition Equilibre

  • Airbags frontaux conducteur et passager
  • Aide au démarrage en côte
  • Radars de recul
  • Système multimédia Easy Link 8” avec Android Auto et Apple CarPlay
  • Alerte de détection de fatigue
  • Régulateur de vitesse
  • Climatisation avant manuelle
  • Enjoliveurs de 16 pouces
  • Siège conducteur pivotant à réglage manuel en hauteur et lombaire
  • Vitres latérales teintées
  • Frigo à compression de 49 l
  • Couchette dans le toit relevable
  • Banquette arrière transformable en couchette Cuisinière avec plaque et cuve évier
  • 9 prises USB et prises 16 V
  • Rideaux occultants pour fenêtres
  • Auvent latéral

Finition Iconic

En plus :

  • Alerte franchissement de ligne
  • Détecteur d’angle mort
  • Caméra de recul
  • Aide au parking avant et latéral
  • Freinage actif d’urgence interurbain et ville
  • Éclairage à LED dans l’habitacle
  • Toit solaire
  • Rétroviseurs extérieurs rabattables électriquement
  • Système de navigation GPS
  • Vitres surteintées latérales et arrière
  • Jantes alliage de 17 pouces diamantées
  • Volant TEP
  • Chargeur de smartphone à induction
  • Boîte à gants type tiroir

Les options (sur Equilibre) :

  • Pack City (aide au parking avant et latérale + caméra de recul) : 1 400 €
  • Pack Easy Connect (système multimédia Easy Link 8” avec navigation et gestion de la vitesse) : 200 €
  • Pack Easy Drive (freinage actif d’urgence interurbain et ville + alerte franchissement de ligne + commutation automatique des feux) : 1 200 €
  • Pack Look Exter (accessoires ton caisse + vitres surteintées latérales et arrière + jantes diamantées noires) : 1 200 €
  • Pack look Inter (volant TEP + éclairage LED dans l’habitacle + boîte à gants type tiroir) : 250 €
  • Climatisation manuelle avec chaudière addiitionnelle : 800 €
  • Chargeur à induction : 200 €
  • Roue de secours temporaire : 150 €
  • Pneus tous temps : 350 €
  • Attelage : 600 €
  • Clé supplémentaire : 600 €
  • Teinte noir Crépuscule, gris Comète ou rouge Carmin : 750 €

Fiche technique Trafic SpaceNomad 2.0 Blue dCi 170 EDC
Dimensions et poids
Longueur 5,08 m
Largeur sans rétroviseurs 1,95 m
Hauteur 1,99 m (3,15 m toit déplié)
Empattement 3,09 m
Volume du coffre de 450 à 1 800 l
Capacité du réservoir 80 l
Pneus sur modèle essayé 215/60 R17
Poids à vide 2 410 kg
Poids total autorisé en charge PTAC 3 010 kg
Puissance et performance
Type de moteur diesel, 4 cylindres
Cylindrée 1 997 cm3
Puissance 170 ch à 3 500 tr/min
Couple (Nm à tr/min) 380 Nm à 1 500 tr/min
Transmission aux roues avant
Boîte de vitesses robotisée, double embrayage 6 rapports
0 à 100 km/h 10 s
Vitesse maximale 180 km/h
Consommation – CO2 – Malus
Mixte WLTP 8,2 à 10,4 l/100 km
Rejets de CO2 216 à 273 g/km
Malus CO2 – 2022 aucun
Malus au poids – 2022 aucun
Puissance fiscale 7 CV
Garantie 2 ans, kilométrage illimité
Pays de production France

Étiquettes

notre avis sur le van aménagé Renault
أقراء أيضا
افضل 40 تطبيق أندرويد مجانا بأداء خرافي

المصدر : منتوف ومواقع انترنت 👇 notre avis sur le van aménagé Renault


notre avis sur le van aménagé Renault